Marc Brightman

Marc Brightman est professeur au département d’anthropologie à l’Université de Londres (University College London). Spécialiste en ethnologie amazonienne et en anthropologie de la nature, il étudie en particulier les processus de gestion et de gouvernance des forêts et de la biodiversité dans le contexte de la mondialisation.

Publications principales :

  • 2012 (paperback edition 2014) (ed. with V. Grotti & O. Ulturgasheva). Animism in Rainforest and Tundra : Personhood, Animals and Non-Humans in Contemporary Amazonia and Siberia. New York/Oxford, Berghahn.
  • 2012. « Maps and Clocks in Amazonia : the Things of Conversion and Conservation », Journal of the Royal Anthropological Institute, 18 (3) : 554-71.
  • 2011. « Archetypal Agents of Affinity - ‘Sacred’ Musical Instruments in the Guianas ? », in J-P. Chaumeil and J. Hill (dir.). Burst of Breath : New Research on Indigenous Ritual Flutes in Lowland South America. Lincoln, University of Nebraska Press : 158-172.
  • 2008. « Plants, Property and Trade among the Trio and Wayana of Southern Suriname », in M. Lenaerts and A-M. Spadafora (dir.). Pueblos Indigenas, Plantas y Mercados, Amazonia y Gran Chaco. Bucharest, Zeta : 153-168.
  • 2010 (with V. Grotti). « The Other’s Other : Nurturing the Bodies of ‘Wild’ People Among the Trio of Southern Suriname », Etnofoor, 22 (2) : 51-70.
  • 2010. « Creativity and Control : Property in Guianese Amazonia », Journal de la Société des Américanistes, 96 (1) : 135-167.
Revue en lutte
Vous êtes Marc Brightman ?
N'hésitez pas à nous écrire pour mettre à jour votre fiche.