Pierre Fournier

Institutions de rattachement :

  • Professeur de sociologie à Aix-Marseille université.
  • Membre du Laboratoire méditerranéen de sociologie, (LAMES, Aix-Marseille université, CNRS, Aix-en-Provence).

Domaine de recherche :

Ses travaux portent essentiellement sur les industries à risques et leur main-d’œuvre : après une thèse consacrée à la structuration de la main-d’œuvre et à l’organisation du travail sur un site historique du nucléaire français, marqué par la succession de vagues de recrutement qu’on gagne à analyser en termes de générations de travailleurs amenés à coopérer, il poursuit des recherches sur d’autres industries à risques (chimie, énergie) et leur articulation à leur territoire d’implantation. Il a eu l’occasion d’analyser avec les mêmes outils générationnels la dynamique urbaine au centre d’une grande ville caractérisée par l’accueil de vagues migratoires successives, participant à la qualification de l’espace. Ces travaux explorent différentes dimensions de la stratification sociale en prêtant attention aux trajectoires des acteurs et aux univers socialisants qu’elles les amènent à cotoyer, tant au travail que dans la résidence. Ils se caractérisent par l’usage combiné de méthodes variées : observation directe, entretiens biographiques, traitement d’archives, analyse secondaire de données quantifiées

A l’Université d’Aix-Marseille, il enseigne la sociologie du travail et forme les étudiants à l’enquête de terrain.

Sélection de publications

Ouvrages

  • 2014. Les Travailleurs du médicament. L’industrie pharmaceutique sous observation (coordonné avec Cédric Lomba et Séverin Muller), Toulouse, Eres.
  • 2012. Travailler dans le nucléaire. Enquête au cœur d’un site à risques, Paris, A. Colin.
  • 2008. Observer le travail. Histoire, ethnographie, approches combinées, (coordonné avec Anne-Marie Arborio, Yves Cohen, Nicolas Hatzfeld, Cédric Lomba, Séverin Muller), Paris, La Découverte.
  • 2004. Marseille entre ville et ports. Les destins de la rue de la République (coordonné avec Sylvie Mazzella), Paris, La Découverte.
  • 2015 (1999). L’enquête et ses méthodes : l’observation directe (avec Anne-Marie Arborio), Paris, A. Colin.

Articles :

  • 2013. « Secours ou entrave à l’action publique ? Les élus locaux face à l’Etat dans les territoires mono-industriels à risques » (avec Cesare Mattina), Sciences de la société, n° 90, pp. 129-148.
  • 2011. « "Economie de la connaissance" et bas statuts d’emploi : pas de contre-indication dans le secteur du médicament » (avec Cédric Lomba), Savoir/Agir, n° 16, pp. 23-29.
    les relations entre l’Etat et les territoires.
  • 2007. « Petit commerce, grande dépendance. Les pharmacies entre pouvoirs publics et industriels » (avec Cédric Lomba), Revue française des affaires sociales, n° 3-4, pp. 211-231.
  • 2005. « Une industrie nouvelle en zone rurale : de la fabrique d’une main-d’œuvre à la fabrique d’un destin social territorialisé », Cahiers d’économie et de sociologie rurales, n°76, pp. 71-92.
  • 2001. « L’intérim, creuset de main-d’œuvre permanente ? » (avec Catherine Faure-Guichard), Genèses. Sciences sociales et histoire, n°42, pp. 26-46.
  • 2001. « Attention dangers ! Enquête sur le travail dans le nucléaire », Ethnologie française, n°1, pp. 69-80.
  • 2000. « Les "kamikazes" du nucléaire : un même mot pour une réalité qui change », Sociétés contemporaines, n°39, pp. 135-152.
  • 1996. « Deux regards sur le travail ouvrier. A propos de Roy et Burawoy, 1945-1975 », Actes de la recherche en sciences sociales, n°115, pp. 80-93.
  • 1996. « Des observations sous surveillance », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°24, pp. 103-119.

(fiche mise à jour le 10 juin 2016)

Revue en lutte
Vous êtes Pierre Fournier ?
N'hésitez pas à nous écrire pour mettre à jour votre fiche.