ethnographiques.org

Leibsära

Pressée dans un moule circulaire – Laibsära – à la gueule du four, la pâte crue des pains en ressortira porteuse de signes : totalité, sacralité, rayonnement stellaire. Der Laib, « la miche » et der Leib, « le corps », l’allemand fait entendre la relation qui est au fondement de la sacralisation du pain : l’identification substantielle, et réciproque, d’humains nourris à leur nourriture par excellence. Weissenried, déc. 1972 © clm. 25.16.


 

[Document issu de l'article : http://www.ethnographiques.org/2009/Macherel-Chappaz-Wirthner-Mayor]